Coup-de-Masse

De Vigilance

Coup de Masse :

Coup De Masse est un groupe connu dans la scène RACLe RAC (ou "Rock Anti-Communiste") est un sous-courant politico musical anglais dominé dès les années 1970 par des skinheads d'extrême-droite (des ''boneheads'') voire par des néo-nazis. Le RAC est la réponse fasciste aux nombreux concerts "Rock Against Racism" organisés par la gauche révolutionnaire pour lutter contre l'influence grandissante des idées d'extrême-droite au sein de la jeunesse. québécoise. Il était composé, entre-autre, d'un batteur néo-nazi, Nico/Spider, aussi membre de Bootprint) qui a été reconnu coupable de violence conjugale. Il a par la suite été remplacé par Steve, un fascisteSe dit d'un courant ou d'une personne cherchant à réaliser un projet politique totalitaire par des moyens nationalistes, racistes, identitaires, etc. Le terme provient des techniques et de l'idéologie liées à l'avènement de la dictature italienne dès les années 1920. qu'on peut voir sur des photos avec un t-shirt du groupe néo-nazi montréalais Dernier Guerrier (/Prison Bound) à l'effigie du logo des SS. Steve est membre de plusieurs groupes néo-nazis et a été accusé de plusieurs attaques armées. Leur bassiste était Laurent de Bootprint, il est membre de Volksfront, une organisation de boneheads néo-nazis. Il a par la suite été remplacé.

Leur bassiste, Guillaume, est le même que celui de Bootprint et est membre d'une organisation néo-nazie. Ils sont anti-communistes et ont été impliqués à de nombreuses reprises dans des bagarres contre des anarchistes, des redskins et des antifascistes.

Dans leurs amis Myspace et sur leur page Facebook on y trouve une multitude de néo-nazis ou de White Power dont des groupes comme Prison Bound (/Dernier Guerrier), Bunker 84, Les Vilains, Youth Defense League, Tolbiac's Toads, Skinkorps , Evil Skin, etc.

Sur leur MySpace, on peut lire des commentaires du chanteur, Simon, postés sur des forums, où il entretient des liens avec des fascistes. Un néo-nazi notoire (Ray Junior, chanteur de Prison Bound et de Dernier Guerrier) se faisant surnommer "The Criminal" a commenté qu'il était content de l'avoir rencontré et ajoute "on se reprend pour les rouges", insinuant ses habitudes de "chasse" des "rouges".

Coup De Masse font une reprise de "Skinhead" du groupe Brutal Combat, un groupe RACLe RAC (ou "Rock Anti-Communiste") est un sous-courant politico musical anglais dominé dès les années 1970 par des skinheads d'extrême-droite (des ''boneheads'') voire par des néo-nazis. Le RAC est la réponse fasciste aux nombreux concerts "Rock Against Racism" organisés par la gauche révolutionnaire pour lutter contre l'influence grandissante des idées d'extrême-droite au sein de la jeunesse. néo-nazi français étant distribué par le label White Power bien connu Rebelles Européens.

En 2008, le groupe a accordé une entrevue à Werwolf Skinhead Webzine (un webzine clairement néo-nazi).

Le groupe est produit et distribué par Pure Impact, un label spécialisé dans le RACLe RAC (ou "Rock Anti-Communiste") est un sous-courant politico musical anglais dominé dès les années 1970 par des skinheads d'extrême-droite (des ''boneheads'') voire par des néo-nazis. Le RAC est la réponse fasciste aux nombreux concerts "Rock Against Racism" organisés par la gauche révolutionnaire pour lutter contre l'influence grandissante des idées d'extrême-droite au sein de la jeunesse. en tout genre, incluant entre-autre des groupes néo-nazis. Ils sont aussi sur Bords De Seine (label des Breizh Wankers), un label bien réputé en Europe pour son ambiguïté, qui distribue du RACLe RAC (ou "Rock Anti-Communiste") est un sous-courant politico musical anglais dominé dès les années 1970 par des skinheads d'extrême-droite (des ''boneheads'') voire par des néo-nazis. Le RAC est la réponse fasciste aux nombreux concerts "Rock Against Racism" organisés par la gauche révolutionnaire pour lutter contre l'influence grandissante des idées d'extrême-droite au sein de la jeunesse. et qui entretient d'étroits liens avec les néo-nazis.


Voir aussi : L'entrevue du groupe accordé au webzine néo-nazi Werwolf (2008) | https://web.archive.org/web/20121019065022/http://www.fachowatch.com/cdm-werwolf.doc (doc)